Espace client
Retour aux actualités

actu Actualité Copropriété

Travaux de calorifugeage

Travaux de calorifugeage - Nouveaux critères pour bénéficier de la prime CEEde la prime

Dès le 1er mai 2022, il deviendra impératif d’utiliser un isolant de classe supérieure ou égale à 4 pour les travaux de calorifugeage.

Le calorifugeage permet de limiter le gaspillage d’énergie tout en maintenant la chaleur dans les logements plutôt que dans les caves !

Dans un immeuble où le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont collectifs, plus la chaudière est éloignée des points de distribution d’eau chaude et de chauffage, plus la tuyauterie est une source de perte de chaleur. Au départ de la chaudière, l’eau chaude grimpe généralement à une température de 55 °C. Après cela, l’eau circule dans une tuyauterie plus ou moins longue, et qui traverse bien souvent des locaux non chauffés, comme les caves, sous-sols et garages. L’eau peut alors perdre plusieurs degrés avant d’arriver dans les radiateurs des logements.

Ainsi, en réalisant des travaux de calorifugeage qui consiste à isoler thermiquement l’ensemble du réseau de canalisations d’eau ou de chauffage entre la chaudière collective et les appartements, la chaleur est mieux conservée, la chaudière consomme moins de combustible, sa durée de vie en est augmentée et les charges de chauffage peuvent baisser considérablement et durablement.

La réalisation des travaux de calorifugeage permet de réduire de 10 à 15% la facture énergétique de la copropriété.

Outre le gain d’énergie et l’amélioration de l’efficacité du système de chauffage, le calorifugeage permet d’éviter le gel des canalisations en hiver, mais également les infiltrations dues à la condensation.

Isoler la tuyauterie ne nécessite pas d’intervenir sur du gros œuvre. Le calorifugeage est l’un des travaux de rénovation énergétique les moins contraignants. L’opération de calorifugeage se déroule en parties communes et ne perturbe donc pas la vie des occupants.

Vous pouvez améliorer la performance énergétique de votre copropriété en engageant des travaux de calorifugeage.

Changement de critères pour bénéficier de la prime CEE en 2022

La prime des Certificats d’économies d’énergie (CEE) permet de financer jusqu’à 100 % les opérations de calorifugeage.

Jusqu’à présent, l’utilisation d’un isolant de classe 3 était suffisant pour obtenir la prime des Certificats d’Économies d’Énergie CEE dans les copropriétés.

Dans le cadre du 39ème arrêté des CEE, publié au Journal Officiel du 19 décembre 2021, cette caractéristique changera à compter du 1er mai 2022 où il deviendra impératif d’utiliser un isolant de classe supérieure ou égale à 4 pour pouvoir bénéficier du financement intégral. Une exigence renforcée afin d’obtenir de meilleurs résultats et réduire plus efficacement les consommations d’énergie de la résidence collective.

Or, dans certaines copropriétés, il n’est pas possible de poser des isolants de classe 4 car les tuyaux sont trop épais. Dans ce cas, les copropriétés devront engager les travaux de calorifugeage avant le 1er mai 2022 pour pouvoir prétendre à la prime CEE.

Des valeurs fortes

pour vous satisfaire en toutes circonstances

La gestion immobilière est une activité exigeante : elle demande du temps, de l’énergie et surtout des compétences.

C’est pourquoi, au Cabinet JOURDAN, nous concevons notre métier autour de l’excellence.

En 40 ans d’existence, notre entreprise familiale a su s’adapter aux transformations de la société, réglementaires, digitales, comme à celles des métiers de l’immobilier.