Menu Espace client
Retour aux actualités

actu Actualité Bailleur Copropriété Locataire Transaction

Quelques astuces pour économiser l’énergie !

Quelques astuces pour économiser l'énergie

Pour la première fois depuis des décennies, la France pourrait venir à manquer de gaz et d’électricité si les températures s’avéraient particulièrement froides cet hiver.

Les Français vont donc devoir fournir des efforts pour maitriser les dépenses énergétiques. Dans ce contexte, pour se prémunir d’éventuels rationnements et coupures cet hiver, tous les petits gestes du quotidien comptent.

Pour vous permettre d’agir efficacement, nous vous présentons quelques actions et écogestes à mettre en place au quotidien sans que cela soit trop contraignant et pour garder votre budget sous contrôle durant la crise énergétique… et après.

Si certaines pratiques sont déjà bien ancrées dans les foyers français (couper l’eau quand on se brosse les dents, éteindre la lumière quand on quitte une pièce…), d’autres sont encore boudées ou très peu mises en place, alors qu’elles permettent de réduire notablement la consommation énergétique, sans trop d’effort.

Réduire les principaux postes de dépenses :

#1 – Régler son chauffage à 19°C maximum

Le chauffage est le plus gros poste des dépenses puisqu’il représente à lui seul 66% des dépenses d’énergie selon l’ADEME. Baisser le chauffage de 1°C dans chacune des pièces de votre foyer permet de réaliser 7% d’économies d’énergie par an. Il est possible de diminuer sa consommation sans incidence sur son confort. Adaptons la température au plus près de nos besoins

  • Régler la température des pièces occupées à 19° maximum
  • Régler la température des pièces inoccupées et la nuit à 17° maximum
  • Baissez le chauffage en quittant votre logement à 16° maximum.
  • Si vous vous absentez quelques jours, pensez à mettre votre système de chauffage en position hors gel.
  • Pensez à purger régulièrement vos radiateurs et évitez les radiateurs d’appoint électriques ou gaz.
  • Bloquer les entrées d’air froid : Fermez les inserts de cheminées, les portes qui donnent sur des locaux non chauffés (sous-sol, cave, cellier…). Calfeutrez au besoin les portes, donnant sur l’extérieur ou sur des pièces non chauffées, avec des boudins pour bas de portes. Vérifier l’étanchéité des portes et des fenêtres
  • Calorifuger les tuyaux et le ballon d’eau chaude : En entourant le ballon d’eau chaude et les tuyaux avec un isolant, vous évitez des pertes de chaleur. Le calorifugeage est d’autant plus nécessaire lorsque le ballon d’eau chaude est installé dans un endroit non chauffé (garage, sous-sol…) et que les points d’eau sont éloignés de du ballon d’eau chaude.

#2 – Régler son chauffe-eau à 55°C et rester moins longtemps sous la douche

L’eau chaude sanitaire représente jusqu’à 20% de la consommation d’énergie d’un ménage et coûte environ 270 € par an. Moins d’eau chaude consommée, c’est moins d’énergie dépensée pour la chauffer : 10L d’eau chauffée en moins par jour, c’est 10% d’économies d’énergie sur le chauffe-eau par an.

Pour cela, le premier réflexe est de régler votre chauffe-eau à 55 degrés. Vous pouvez également le couper lorsque vous êtes absents 2 ou 3 jours plutôt que de le maintenir inutilement chaud pendant plusieurs jours.

  • Fermez les robinets mitigeurs en position froide pour éviter de solliciter le chauffe-eau inutilement. Ne laissez pas le mitigeur en position intermédiaire. C’est de l’eau tiède qui est utilisée à chaque fois alors que pour laver les légumes, se laver les mains, rincer son éponge… l’eau froide convient bien.
  • Installez des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets. Une douchette économe peut vous permettre d’économiser jusqu’à 75 % d’eau.
  • Ne laissez pas fonctionner le ballon d’eau chaude en période d’absence prolongée.
  • Ne prélavez pas votre vaisselle et qui plus est sous l’eau chaude lorsque vous possédez un lave-vaisselle.

#3 – Eteindre tous les appareils en marche ou en veille quand ils ne sont pas utilisés

De plus en plus présents dans nos logements, certains appareils électriques, devenus indispensables à notre quotidien, fonctionnement 24h/24 et consomment plus qu’on ne le croit. Les appareils en veille représentent entre 10 et 15% de votre facture d’électricité (hors chauffage et eau chaude) soit plus de 100 € / an.10% de la consommation électrique française est liée aux services numériques. Alors qu’il s’agisse de gros électroménagers ou de petits appareils électroniques, nous pouvons limiter leur consommation en adoptant des gestes simples :

Chassez les appareils en veille. En moyenne, un foyer compte 15 à 50 équipements en veille. La puissance totale des appareils en veille pour un ménage dépasse souvent 50 W, selon l’Ademe. En éteignant les veilles des équipements audiovisuels et informatiques ordinateurs, consoles de jeux, box…), des appareils de cuisson et du petit électroménager, un ménage peut non seulement réduire sa facture électrique annuelle mais aussi préserver ses équipements et allonger leur durée de vie. Très facile à mettre en place, il suffit de brancher vos appareils sur des multiprises à interrupteur pour les éteindre facilement quand vous n’avez pas besoin de les utiliser pendant plusieurs heures comme la nuit ou lorsque vous partez au travail. Faites cependant attention à la surcharge, ne branchez pas trop d’appareils sur la même multiprise !

#4 – Privilégier les modes économies d’énergie

  • Utilisez les modes économies d’énergie des smartphones, ordinateurs, ….
  • Pour votre lave-linge ou votre lave-vaisselle, privilégiez un programme éco et un remplissage complet afin d’optimiser les lavages. Le programme « Eco » permet d’économiser de l’eau et de l’énergie même si la durée du cycle est plus élevée. Le temps de trempage et le lavage est plus long mais l’eau est moins chauffée. Or, c’est le chauffage de l’eau qui consomme le plus d’électricité. Le programme eco du lave-vaisselle consomme jusqu’à 45 % moins d’électricité qu’un programme intensif. En n’utilisant que le programme Eco pour laver le linge, on peut économiser 15 % d’électricité. Et en choisissant le programme 30 °C, plus de 50 % d’électricité. Quant à la demi-charge du lave-linge, elle consomme moins d’eau mais tout autant d’électricité !
  • Ne pas utiliser systématiquement le sèche-linge. Malgré les progrès le sèche-linge reste un appareil ménager gourmand en énergie (environ 200 kWh par an), si vous le pouvez laisser sécher votre linge à l’air libre.
  • Cuisiner en mode éco: des petits gestes simples, comme couvrir vos casseroles, couper les plaques avant la fin de la cuisson, éviter la cuisson au four… peuvent vous aider à réduire votre consommation électrique. Quand vous couvrez les poêles et casseroles, la cuisson est plus rapide et cela permet de consommer 25 % d’énergie en moins.
  • Du côté du four, appareil très gourmand en matière de cuisson, vous pouvez éteindre l’appareil 5 à 10 minutes avant la fin du réchauffage, comme l’explique l’Ademe. Le plat finira de cuire pendant que le four refroidit. Ce simple geste permet de réduire la facture énergétique de 10 %.
  • Peu de Français le font et, pourtant, nettoyer régulièrement la grille située au dos du réfrigérateur permet de diminuer de 30 % sa consommation électrique. Il suffit juste d’ôter la poussière et les saletés accumulées au fil des mois. Un geste à réaliser plusieurs fois par an.
  • Lorsque vous achetez de nouveaux équipements, privilégiez les mieux classés sur l’étiquette énergie.

#5 – Eteindre les lumières inutiles et généraliser l’éclairage LED

  • Éteignez les lumières en sortant d’une pièce
  • Les lampes à LED consomment peu d’électricité et durent longtemps(jusqu’à 40 000 h). Attention à l’effet « LED de déco » qui apparaissent de plus en plus sur des meubles. Ces LED ne sont d’aucune utilité pour l’éclairage mais consomment pourtant de l’électricité.
  • Nettoyer vos ampoules permet de faire baisser sa consommation électrique
  • Privilégiez les couleurs claires pour décorer votre intérieur (murs, sols, abats jour…) car elles réfléchissent mieux la lumière alors que les couleurs sombres l’absorbent.
  • Placez les canapés, bureaux près de fenêtres et profitez le plus longtemps possible de la lumière naturelle.

#6 – Décaler l’utilisation des appareils électriques (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle) en dehors des heures de pointe

C’est entre 8h et 13h et entre 18h et 20h que les économies d’électricité sont les plus utiles, car c’est à ces moments de la journée que les Français consomment le plus d’énergie.

L’électroménager dans les foyers mais surtout le démarrage des entreprises et l’arrivée au travail expliquent la pointe électrique du matin. Le soir, c’est l’éclairage, le chauffage et l’électroménager des foyers de retour chez eux.

Si tous les foyers français éteignent une ampoule chez eux, on économise l’équivalent de la consommation d’une ville comme Toulouse.

#7 – Conserver la chaleur à l’intérieur

Si vous êtes équipé, fermez rideau et volets limitera aussi les déperditions de chaleur

Pour limiter les déperditions de chaleur, fermer toujours vos volets et tirer les rideaux dès que la nuit tombe et que les températures rafraichissent. . En effet, jusqu’à 60% de la déperdition de la chaleur passe par les fenêtres selon l’ADEME. Et vous évitez ainsi que le froid rayonne dans le logement et l’ambiance de la pièce sera plus confortable sans avoir besoin de pousser le chauffage.

Lors de périodes de grand froid, gardez les volets fermés même en journée si vous n’êtes pas chez vous. Vous freinerez ainsi les déperditions de chaleur par les vitrages.

#8 – Installer un thermostat programmable

Quel que soit votre système de chauffage, un thermostat programmable permet d’ajuster la température de votre logement à votre rythme de vie et à votre présence (comme baisser la température la nuit, ou en journée lorsque le logement est vide).

Grâce à la programmation, vous pouvez réguler plus facilement la température des pièces de votre logement et ainsi réduire les consommations d’énergie jusqu’à 15% par an.

Pour vous aider dans cette démarche, une application a été créée

EcoWatt est un dispositif citoyen qui permet aux français, entreprises et collectivités, de consommer l’électricité au bon moment et ainsi de réduire les risques de coupure d’électricité en France.

Véritable météo de l’électricité, EcoWatt qualifie en temps réel le niveau d’électricité disponible pour alimenter les consommateurs français. A chaque instant, des signaux clairs guident les consommateurs pour adopter les bons gestes afin de limiter la consommation nationale d’électricité.

Un dispositif d’alerte indique les périodes où les français sont appelés à réduire ou décaler leur consommation d’électricité pour éviter les coupures.

En savoir plus sur Ecowatt

Autres ressources utiles :

10 gestes pour faire des économies d’énergie chez soi
10 gestes pour faire des économies d’énergie dans votre immeuble

Des valeurs fortes

pour vous satisfaire en toutes circonstances

La gestion immobilière est une activité exigeante : elle demande du temps, de l’énergie et surtout des compétences.

C’est pourquoi, au Cabinet JOURDAN, nous concevons notre métier autour de l’excellence.

En 40 ans d’existence, notre entreprise familiale a su s’adapter aux transformations de la société, réglementaires, digitales, comme à celles des métiers de l’immobilier.